Le symbolisme de l’Égypte ancienne et sa géographie sacrée

Le symbolisme de l’Égypte ancienne et sa géographie sacrée

Dans la vision traditionnelle égyptienne, les hommes se relient au Cosmos à travers des symboles et une géographie sacrée. Ceci leur permet d’intégrer la complémentarité des opposés: le Ciel et la Terre, le haut et le bas, l’invisible et le visible, la vie et la mort, l’espace et le temps, l’infini et le fini… Non dans un but d’uniformisation de ces différentes composantes de la réalité mais dans un sens de complémentarité, d’inclusion alors que la pensée occidentale aurait tendance à privilégier l’un ou l’autre des aspects. Quand les hommes prirent conscience de leur humanité, ils commencèrent à intégrer la mort à la vie et la dimension de la mort entra dans la vie quotidienne. L’art aussi, représente des choses absentes qui, par le biais d’images, de dessins, de peintures deviennent présentes et symbolisent une situation. Petit à petit, s’introduit une autre manière de penser et de traiter la réalité: c’est la naissance du langage symbolique. Les Égyptiens l’ont bien compris et c’est pour cela qu’ils ont tenté de communiquer par symboles interposés.

Aborder l’Egypte par ses symboles et sa géogra­phie sacrée, c’est aborder un langage et une vision du monde.
Ce petit ouvrage propose d’aller à la rencontre des principaux symboles de l’Egypte ancienne afin de mieux comprendre une vision du monde riche et pleine de mystères.

En savoir plus